An outline of a head with data points plotted against it

Tendances

Les algorithmes peuvent‑ils transformer votre gestion des employés?

Les mégadonnées, et plus précisément l’analyse du personnel, peuvent faciliter l’embauche et la rétention des employés et même prédire où devrait se situer votre prochain bureau. Un compte-rendu de James Day.

 

Dans Moneyball, film paru en 2011 et mettant en vedette Brad Pitt, une équipe de base-ball renoue avec le succès après avoir recruté des joueurs uniquement en fonction de l’analyse de leurs performances. Le film démontrait que bien que la gestion du personnel soit perçue comme une tâche humaine, les mégadonnées peuvent tout changer.

C’est tout aussi vrai lorsque l’on passe du stade de base-ball au monde du travail. Les mégadonnées aident les gestionnaires à embaucher et à retenir plus efficacement des employés de talent, à réduire le roulement et à améliorer la diversité. Bienvenue dans le monde de l’analyse du personnel. Selon le cabinet-conseil international Leathwaite(1), les entreprises qui la mettent en pratique sont 30 % plus performantes que leurs concurrentes.

Qu’entend-on par analyse du personnel?

Non, il ne s’agit pas d’un algorithme pour sites de rencontre. C’est plutôt un moyen de prendre des décisions d’affaires plus éclairées en tirant parti de données sur le comportement, sur les relations et sur les traits de caractère des personnes. Quel candidat devriez-vous embaucher? Qui devrait être promu? Qui songe à démissionner? Cette personne mérite-t-elle une augmentation? Les mégadonnées vous fournissent des réponses concrètes.

Pourquoi cette méthode gagne-t-elle en popularité?

La technologie existe depuis un moment, mais les gens deviennent de plus en plus conscients des moyens judicieux de s’en servir. Le recrutement en est un bon exemple. « Puisque la technologie fournit des informations sur les chercheurs d’emploi, les entreprises n’ont plus besoin de ‘suivre leur intuition’ à propos des candidats à embaucher. Cela s’applique aussi à la structuration des équipes, au choix de l’emplacement des bureaux et à la création de stratégies de RH concurrentielles », explique Jon Addison, directeur des solutions talent chez LinkedIn(2).

L’analyse du personnel permet aux gestionnaires de tirer parti des données puisqu’elle leur donne accès à des perspectives en temps réel sur les endroits où dénicher les talents et les moyens de les attirer, de même que sur la rétention des employés.

« Il est évident que ces perspectives et analyses prennent de plus en plus de place dans les stratégies de RH, ajoute M. Addison. Cela découle en partie d’une nécessité croissante d’anticiper les besoins en matière de personnel et de compétences recherchées. Le milieu est concurrentiel et les entreprises se disputent la crème d’un bassin limité de candidats. Pour celles qui tentent de prédire où elles en seront dans 10 ou 15 ans, l’analyse du personnel s’impose en tant qu’outil pour la gestion efficace des équipes et l’assurance du succès à long terme. »

Cela s’applique-t-il uniquement aux embauches?

L’analyse du personnel a d’autres utilités, notamment pour limiter le roulement de la main-d’œuvre. Selon un rapport du MIT(3), le recrutement, l’embauche et la formation d’un nouvel employé peuvent coûter plus de 1,25 fois son salaire. Des embauches judicieuses et la rétention du personnel se traduisent par un rendement intéressant de l’investissement.

L’analyse des données historiques peut aider les entreprises à cerner des tendances utiles pour prédire quand et pourquoi un employé est susceptible de démissionner et, à terme, à épargner de l’argent. Les patrons qui savent déterminer précisément la cause des départs, que ce soit un gestionnaire, un trajet pénible vers le travail ou le manque d’augmentations de salaire et de promotions, peuvent s’attaquer à la situation avant qu’elle devienne problématique.

L’analyse du personnel peut en outre guider le développement des futurs leaders puisqu’elle permet de repérer les employés capables de remplacer un collègue démissionnaire en faisant le suivi des performances, des succès et d’autres données. C’est également un moyen de cibler les sources de motivation.

Jon Addison, directeur des solutions talent chez LinkedIn

Jon Addison, directeur des solutions talent chez LinkedIn

 

Quels sont les autres avantages?

D’après une récente étude internationale du McKinsey Global Institute(4), les entreprises présentant une bonne mixité des genres sont plus performantes de 15 % et celles présentant une grande diversité ethnique, de 35 %. L’analyse du personnel permet de suivre et de gérer le recrutement, l’embauche et la rétention d’une main-d’œuvre diversifiée.

Elle contribue également au repérage de l’expertise intégrée (nous y reviendrons) pour souligner les domaines de pratiques exemplaires au sein d’une entreprise.

Comment les entreprises d’aujourd’hui tirent-elles parti de l’analyse du personnel?

La revue Harvard Business Review a récemment collaboré avec la division d’analyse des milieux de travail de Microsoft pour observer plusieurs sociétés Fortune 500 qui ont adopté l’analyse du personnel(5).

Un exemple portait sur l’analyse des processus d’une entreprise dans le but de repérer l’expertise intégrée. Une entreprise internationale du domaine des biens de consommation courante a comparé l’application d’un processus financier mensuel dans chacune de ses filiales autour du monde. Elle a découvert que dans un pays en particulier, la tâche était réalisée 16 % plus efficacement; 71 heures-personnes par mois et 40 employés en moins y étaient affectés. Cela avait jusque-là échappé à l’entreprise et à l’équipe de comptabilité, qui agit désormais à titre de partenaire pour améliorer les performances des autres filiales.

Microsoft a elle-même découvert un écosystème de talents caché à l’aide de l’analyse du personnel. L’entreprise voulait embaucher des professionnels de la cybersécurité, mais hésitait à recruter uniquement à Redmond, où se trouve son siège social. Les données lui ont permis de trouver un autre endroit riche en talents, où elle possédait déjà un tout petit bureau. Grâce à cette perspective précieuse, les dirigeants ont su qu’ils devaient augmenter les investissements et les effectifs dans cette ville, ce qui a permis à Microsoft d’embaucher les meilleurs employés, au meilleur endroit.

Un avenir nouveau

L’analyse du personnel permet de prendre des décisions éclairées fondées sur l’étude des données, les prévisions et la recherche expérimentale, plutôt que sur l’expérience anecdotique, la hiérarchie et l’évitement du risque.

Bien que l’intuition ait toujours sa place, les mégadonnées peuvent vous aider à choisir qui embaucher, comment structurer vos équipes, où ouvrir de nouveaux bureaux et comment recruter de manière concurrentielle. Vous pouvez désormais compter sur des données précises et fiables, en temps réel, concernant la main-d’œuvre.

 


James Day est rédacteur en chef du magazine Stuff, producteur adjoint du Gadget Show et rédacteur technologique pour la publication d’architecture et de design Enki.

Sources :

(1) https://www.leathwaite.com/hr-analytics-whitepaper/

(2) https://business.linkedin.com/talent-solutions/blog/product-updates/2018/linkedin-talent-insights-now-available

(3) http://web.mit.edu/e-club/hadzima/how-much-does-an-employee-cost.html

(4) https://www.mckinsey.com/~/media/mckinsey/business%20functions/organization/our%20insights/
why%20diversity%20matters/diversity%20matters.ashx

(5) https://hbr.org/2018/05/how-people-analytics-can-help-you-change-process-culture-and-strategy